Belmondo – DeadJazz

La Défense Jazz Festival 2024
Belmondo - DeadJazz ©Pierre Emmanuel Rastoin

Biographie

Jazz fusion

Moins hommage qu’interprétation, moins relecture que résurrection, DeadJazz fait revivre la musique de Grateful Dead, groupe mythique des années psychédéliques. Puisant dans un répertoire culte, ce projet c’est l’immersion d’un supergroupe dans un moment crucial de l’histoire de la musique : quand le jazz s’est électrisé aux rythmes du rock et le rock s’est libéré du carcan de la chanson par l’improvisation. Cette aventure musico-temporelle vibre au son des timbres distordus qui ont fait le son des sixties, pilotés de main de maître par Laurent Fickelson et Eric Legnini (programmé en 2010 et 2019). Portées par les frappes de Dre Pallemaerts et la contrebasse de Thomas Bramerie, les chansons de Jerry Garcia reviennent d’entre les morts, ressuscitées par les frères Belmondo, Lionel et Stéphane (lauréats du Concours National de Jazz de La Défense 1988).

Des grooves funky, de balades aux airs d’hymne en déflagrations sonores, de blues mystique en ritournelle hippie, Deadjazz est une série de stations sur le chemin grandiose des Grateful Dead. Jazzheads ou « deadheads » patentés, le trip est garanti Place de La Défense.

Line-up
  • Lionel Belmondo : ténor sax, flûte
  • Stéphane Belmondo : trompette. bugle
  • Eric Legnini : Fender Rhodes
  • Laurent Fickelson : piano, Farfisa organ
  • Thomas Bramerie : basse
  • Dre Pallemaerts : batterie