Le Département des Hauts-de-Seine conduit une politique culturelle ambitieuse en direction des musiques actuelles. Si La Défense Jazz Festival et le festival Chorus en sont les événements emblématiques, l’accompagnement de la création artistique au plus près des publics se déroule toute l’année par le biais de dispositifs de soutien la création et d’éducation artistique et culturelle, ainsi que des partenariats permanents avec les acteurs du territoire et les professionnels de la filière musicale.

Le Labo des festivals de musiques actuelles du Département, vise à soutenir la création et l’émergence artistique, et favoriser l’accès à la culture pour tous les publics. Il s’inscrit dans l’objectif de culture pour tous, au cœur du projet de la Vallée de la Culture.
Il est déployé toute l’année sous forme de résidences de création (notamment à la Seine Musicale) et d’aides à la diffusion des artistes repérés par les programmes du Département,  ainsi que de créations originales et de temps forts thématiques menés conjointement avec des acteurs culturels du territoire.

La Création originale - André Manoukian Hauts-les-Chœurs

Initialement prévue en 2020 mais reportée en raison de la crise sanitaire, la création originale « André Manoukian – Hauts-Les-Chœurs » nous embarque vers le Levant de ses ancêtres, guidé par les  Balkanes qui ont mêlé leurs voix bulgares au duduk arménien, aux tablas indiens et  au jazz atmosphérique de son quartet. 35 choristes issus du Département des Hauts-de-Seine l’accompagneront sur scène le mardi 22 juin. 

Cette création est réalisée en co-production Conseil Départemental des Hauts-de-Seine – Labo de la Défense Jazz Festival / Maison de la Musique de Nanterre en partenariat avec le conservatoire

Direction du chœur et arrangements : Julien Baudry
Direction des répétitions : Valérie Gallet

 

Rencontre professionnelle - Mercredi 23 juin - 10h00 / espace pro – rencontre réservée aux professionnels de la filière musicale

Thème : « Le repérage et l’accompagnement des artistes de jazz et musiques improvisées : quels leviers au sein de la filière (structures d’enseignements, de diffusion, de productions… ) ? »

De nombreux acteurs concourent au repérage, à la formation et au développement d’artistes au sein du monde du jazz et des musiques improvisées. Du rôle des écoles et lieux d’enseignement, de l’importance des diffuseurs - festivals, lieux -, du travail des structures de production, chacun concourt à accompagner des projets artistiques qui bénéficient d’un écosystème structuré mais dont les limites sont palpables (faible médiatisation, économie fragile, etc). 

Afin d’évoquer les problématiques liées à ce thème, un panel d’acteurs viendra partager sa vision et contribuer à mieux comprendre les réalités actuelles. Cette rencontre professionnelle visera également par l’apport des différents intervenants et du public à identifier les rôles et spécificités de chacun, leurs interactions ou leurs antagonismes, ainsi que les freins et les leviers du soutien au développement d’artistes.

10h00 – 10h15 : accueil
10h15 – 12h00 : table-ronde
12h00 : apéro pro
12h15 / 14h00 : concerts de ROUGE (Jazzmig 2020) et de Samuel Strouk


Intervenants :

- Anouchka Charbey (Théâtre de Vanves)
- Paul Jarret (guitariste et compositeur - PJ5, Sweet Dog, Emma…)
- Gilles Labourey (IMFP- Institut Musical de Formation Professionnelle)
- Dorothée Oury (Dunose)
- Yasmina Rakovsky (collectif Coax)
- Un représentant de la DRAC (à confirmer)

Cette rencontre est co-organisée avec AJC (association Jazzé croisé). Né en 1993, AJC est un collectif de 80 diffuseurs (festivals, clubs, scènes labellisées,…) défendant une programmation réfléchie, construite sur une idée militante et progressiste du jazz : contemporain, créatif, généreux et dont le propos s’inscrit dans le cadre de projets culturels affirmés et citoyens. AJC porte le dispositif de repérage et d’accompagnement Jazz Migration.
Modération : Antoine Bos / AJC 

Inscription : ici

 

Parcours d’éducation artistique et culturelle

Les actions d’éducation artistique et culturelle sont un volet essentiel de la Défense Jazz Festival avec l’objectif de favoriser l’accès à la culture pour tous. Des parcours sont organisés en liens avec les partenaires culturels, éducatifs et sociaux du département : master classes, rencontres, ateliers de pratique…
Les publics sont ensuite accueillis « en immersion » sur le festival : accès backstage, rencontre avec les équipes techniques, le programmateur…

 Cette année, Gabriel Gosse (sélection Concours National de Jazz 2020) conduit des actions auprès de musiciens et d’un Ehpad 
 

Information
01 47 29 34 48 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Renseignements

01 47 29 30 33
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.