Le 25 juin 2021

13h15/14h00

Né en Côte D'Ivoire de parents enseignants, Samy Thiébault suit un parcours classique au sein du CNR de Bordeaux avant de rentrer en 2004 au prestigieux Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de jazz dont il sort en 2008. Parallèlement à ses études musicales il obtient une maîtrise de philosophie mention TB à l'unanimité en Sorbonne (2001). « Blues For Nel » sort en 2004, suivront ensuite avec une certaine régularité « Gaya Scienza » en 2007, « Upanishad Expériences » en 2010 , Il s'agit aussi de la première production du label dont il est l'initiateur et désormais le directeur artistique, "Gaya Music Production". En 2013 paraît « Clear Fire » qui lui permet de conquérir un public qui s’agrandit au gré des sorties et des concerts dans lesquels on retrouve chez lui un jeu « Coltranien au meilleur sens du terme » (Nouvel Obs). La presse est elle aussi unanime : Revelation JazzMag, Coup de Coeur France Musique, Playlist TSF, Séléction JazzNews, L’Humanité, Télérama… Des collaborations pour la danse, le théâtre et le cinéma s’égrènent entre les tournées auxquelles s’ajoutent les cours qu’il dispense aux élèves du conservatoire de Choisy Le Roi.

L’année 2021 verra la sortie d’un album ambitieux, enregistré aux quatre coins du monde (Miami, Cuba, France, Sao Polo), et aux influences aussi riches que variées, « Awé ! »  Un voyage subjectif sur la route des esclaves en terres de colonisations. Le Jazz au coeur, le groove à l’horizon. C’est d’ailleurs à Miami, que le saxophoniste (sélectionné par le programme French American Jazz Exchange de

l’Ambassade de France aux États-Unis) a imaginé ce répertoire en côtoyant les meilleurs musiciens de la diaspora cubaine : Dafnis Prieto (batteur, compositeur, lauréat de la Thelonious Monk Competition, Grammy Award 2019), le pianiste Manuel Valéra, Brian Lynch à la trompette (ex-Jazz Messengers, Grammy Award 2020) et Yunior Terry à la contrebasse. Lors de ce séjour, le pianiste Eric Legnini s’est invité dans l’aventure. Le répertoire a évolué et s’est construit au fil de l’année 2020, en France, avec un orchestre à cordes et un orchestre de chambre. Pour compléter ce travail, Samy Thiébault a écrit quelques chansons qui sont interprétées sur scène selon les invités sollicités. Une invitation autour du monde, à la créolité, à la danse et à la créativité !

« Awé ! » c’est le cri de cette musique , c’est le cri du Jazz !

Line up :

  • Samy Thiébaud : saxophone ténor 
  • Léonardo Montana : piano et Fender Rhodes 
  • Fabricio Moctezuma : contrebasse
  • Arnaud Dolmen : batterie 
  • Josiah Woodson : trompette