Lundi 20 juin

De 12h15 à 13h

 

Le chanteur Sénégalais grandit à Mbatal, une banlieue lointaine de Dakar où il se consacre très rapidement à sa passion, la musique. À son arrivée en France en 2008, Lass croise plusieurs producteurs qui remarquent sa voix aussi puissante que sensible. Il enregistre des morceaux dans des styles très différents, pour le collectif acoustique vintage Voilaaa de Bruno Patchworks, puis avec le duo électro Synapson. Un premier EP éponyme sort enfin chez Chapter Two en 2021.
Son premier album, réalisé par Raphael D’Hervez (Pongo, Minitel Rose) sortira en juin. Bumayé, est un leitmotiv qui rappelle toutes les épreuves traversées pour en arriver là, et fait référence au combat mythique de Mohamed Ali en Afrique, à Kinshasa en 1974.
Ce disque retrace le parcours de Lass, plus de trente ans de musique, avec des mélodies afro-cubaines de son enfance (Olou, Mero Pertoulo, Sénégal) et des beats digitaux signés par de jeunes producteurs talentueux (Dounia, Mo Yaro, Dolima). Quelles que soient les rythmiques, le chanteur s’y pose avec la même aisance. La brésilienne Flavia Coelho et le chanteur reggae-soul Patrice lui donnent la réplique, chacun sur un morceau.


Un artiste à suivre, et à retrouver le lundi 20 juin sur la scène de La Défense Jazz Festival.

 

facebookpv.jpg   instagrampv