Dimanche 26 juin

De 20h10 à 21h40

En seize albums, Ibrahim Maalouf est passé de lauréat des plus grands concours internationaux de trompette classique à travers le monde, à jazzman le plus populaire de la scène musicale française. Remplissant le Volkswagen Arena d’Istanbul, le Lincoln jazz center de New York, le Kennedy center à Washington, il devient en 2016 le premier jazzman de l’histoire à afficher complet dans la plus grande salle de concert de France, l’Accor Arena de Paris Bercy.

Repéré par la légende vivante Quincy Jones et qualifié de virtuose par le New York Times, Ibrahim a collaboré ces dernières années avec Wynton Marsalis, Angélique Kidjo, Melody Gardot, le Chronos Quartet, Trilok Gurtu, Josh Groban, Marcus Miller, Salif Keita, et bien d’autres.

Jamais là où on l’attend, avec Capacity to love, son 17e album, Ibrahim Maalouf compte bien marquer les esprits avec une musique populaire, inédite, surprenante et innovante.

Il s’agit d’un album de musiques urbaines, mais surtout un hymne à l’inclusion et à l’identité commune à une époque où revendiquer une différence est devenu clivant, et où beaucoup tendent à se définir en fonction d’une identité exclusive.

La guest list de cet album est aussi bluffante qu’inattendue : Erick The Architect, leader de l’incontournable groupe de rap originaire de Brooklyn Flatbush Zombies, la nouvelle sensation venue de la Nouvelle Orléans Tank and the Bangas, le phénomène cubain Cimafunk, Shelea Frazier l’une des plus belles voix au monde et protégée de Quincy Jones, la toute jeune Alemeda récemment signée chez TDE le label historique de Kendrick Lamar, D Smoke le nouveau Mozart du rap US vainqueur de Rythm + Flow  le concours de rap de Netlfix (avec Cardi B, Chance the Rapper, Snoop Dogg, T.I...), le chanteur anglais au succès mondial JP Cooper, mais aussi des artistes plus identifiés en France tels que le crooner californien Gregory Porter, le groupe mythique de rap new yorkais De La Soul, la star française Matthieu Chedid, ou encore la franco-brésilienne Flavia Coelho.

 

Capacity to love est certainement son album le plus représentatif de l’inébranlable et constante résilience humaine et artistique dont il fait preuve depuis plus de vingt ans.

 

  • Ibrahim Maalouf : artiste
  • Woeste Franck : rhodes, piano
  • Delporte François : guitare
  • Berdah Yacha : trompette
  • Pirvan Mihaï : saxophone
  • Gibbe Pierre : basse
  • Henry Was : batterie

 

 facebookpv.jpg instagrampv  Youtubepv